EDITORIAL

Enseigner, c'est d'abord une relation humaine, c'est la personnalité de l'enseignant qui est engagée et sollicitée par l'attention de tout un groupe, " sous le feu des projecteurs.

Enseigner, c'est  répondre à  des injonctions pas  toujours conciliables ; composer ses rôles en

fonction de la situation et exister à la fois comme professeur,  animateur, éducateur et parfois comme psychologue.

Enseigner, c'est animer la dynamique de la classe, mobiliser, motiver, inspirer, gérer le niveau 

hétérogène des élèves et atteindre l'objectif prévu par le référentiel. Avoir une séquence pédagogique bien préparée et faire preuve de compétence didactique ne garantissent pas un comportement positif des élèves envers le travail scolaire.

La relation pédagogique, de ce fait, oblige non seulement à se concentrer sur le contenu du cours, mais aussi exige à maîtriser ses émotions, ses attitudes, son comportement.

Les complexités relationnelles se trouvent ainsi au coeur de la pratique quotidienne: c'est une relation d'un individu à un groupe, et à chacun de ses membres.

Certaines  composantes  de  la  relation  enseignant - élèves sont liées à des phénomènes  psychologiques des deux parts.

La reconnaissance du fait que des processus psychiques se manifestent et s'intriquent dans le déroulement des cours apporte un éclairage nouveau à la pratique quotidienne des enseignants.

Sans offrir des "recettes  prêtes à l'emploi", notre démarche enrichie de nos expériences "sur le terrain" propose des conseils pratiques  sur la relation enseignant-élèves.

- Présences Psychologiques -

 40  rue  Damrémont  75018  Paris  

Association loi 1901

N°d'enregistrement: W9230005037